Bienvenue sur le site de l'institut pour la conception éco-responsable du bâti
  • Retour sur l’ICEB Café avec Marc-André Selosse « Les sols, ces compagnons que nous méconnaissons »

    Zéro Artificialisation Nette (ZAN) est un objectif fixé pour 2050. Il demande de réduire de 50 % le rythme d’artificialisation et de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers d’ici 2030 par rapport à la consommation mesurée entre 2011 et 2020. Et atteindre d’ici à 2050 une artificialisation nette de 0% (ZAN), c’est-à-dire au moins autant de surfaces « renaturées » que de surfaces artificialisées. Une proposition de loi visant à faciliter sa mise en œuvre est en cours, elle a été adoptée en première lecture au Sénat le 16 mars 2023

    44 % des espaces artificialisés sont constitués de sols imperméabilisés, bâtis (essentiellement des constructions basses de moins de trois étages) ou revêtus (routes, parkings, aires de stockage). Les autres surfaces sont des sols perméables enherbés ou stabilisés. L’habitat individuel est le principal facteur d’artificialisation des sols, devant le réseau routier (réduction de la taille des ménages, résidences secondaires…). Pour atteindre le ZAN, il faut prioritairement favoriser le renouvellement urbain et la densification de l’habitat, et renaturer les espaces artificialisés laissés à l’abandon.

    Mais après tout, pourquoi protéger les sols ? Qui sont ces compagnons que nous piétinons ?

    C’est pour répondre à cette question et remettre les choses en perspective que l’ICEB a souhaité s’intéresser aux sols. Nous remercions très vivement Marc-André Selosse, qui nous a fait l’honneur d’accepter notre invitation, et à qui je laisse la parole.

  • iceb café
    26 Fév 2024 à 18h00

    Mobilités : impacts et perspectives, avec Frédéric Héran

    libre

    En savoir plus

UA-124718602-1