Bienvenue sur le site de l'institut pour la conception éco-responsable du bâti
  • ICEB Café | 28 janv 2013 – Confort olfactif et caractérisation des odeurs en lien avec la qualité de l’air intérieur

    SUJET

    Pour ce 1er ICEB café de l’année, la programmation éclectique de cette thématique sur le confort olfactif a pris tous les participants de cours sur nos acquis. Force est de constater que nous n’avons aucune culture olfactive, autre que celle que nous avons développé depuis notre enfance.

    En effet bien que nous possédions plusieurs millions de récepteurs olfactifs (neurorécepteurs) et environ 1 000 types de protéines réceptrices, nous ne sommes pas en mesure de définir clairement une odeur. Le test réalisé en direct à la maison de l’architecture avec des bâtonnets imbibés remis aux participants, démontre bien que nous avons une description subjective des odeurs. Par exemple, les substances odorantes disponibles diffèrent pour chacun selon la civilisation, les coutumes locales, les habitudes familiales… Comme pour la découverte du goût, l’apprentissage olfactif est totalement oublié dans la découverte des champs sensoriels et de la multitude des composants.

    Dans le cadre du bâti, les applications sont nombreuses ; évaluation de l’impact sur la santé, prise en compte des gênes en particulier olfactives. Le développement des bâtiments économes en énergie ouvre de nouvelles problématiques : comment assurer une bonne qualité de l’air (au-delà de température, humidité, CO2) en respectant l’efficacité énergétique ?

    BURGEAP a développé des compétences en mesures physico-chimiques (poussières, COV, …), bactériologiques (levures, moisissures, bactéries, virus…) et odorantes (IAP et le « Champ des Odeurs® ») et travaille également en amont en assistance à maîtrise d’ouvrage (ex. : dimensionnement des CTA).

    Rappel concernant la qualité de l’air intérieur, la réglementation santé environnement est en pleine évolution :

    Loi Grenelle 2 du 12 juillet 2010 : introduction de la surveillance de la qualité de l’air intérieur => Art. L221-7 à L221-10 du Code de l’environnement

    Décret du 2 décembre 2011 : obligation de surveillance de la QAI dans certains ERP

    Préconisations du HCSP : les bâtiments neufs présentent des valeurs en formaldéhyde inférieures à la valeur cible avant livraison (10 μg/m3 – le formaldéhyde est également un gaz odorant).


    INTERVENANTS

    Maryline Jaubert (IAP SENTIC)

    Edwige Revelat (BURGEAP))


    RESSOURCES

    Télécharger le pdf


    LIEU

    La Maison de l’Architecture en Ile-de-France

    148 rue du Faubourg Saint-Martin, 75010 Paris

    Métro : Gare de l’Est

  • iceb café
    28 Mai 2018 à 18h00

    Recyclage des plastiques dans le bâtiment

    libre - Sur réservation exclusivement

    En savoir plus
Articles similaires